Une particularité :

Le Consortage

Le consortage est une forme de propriété collective. C’est un espace souvent important formé de parcelles cadastrées qui appartiennent à tous les consorts. On appelle ainsi les propriétaires de ces parcelles. Chaque propriétaire possède une part de la montagne qui s’hérite de génération en génération.

Plongée dans l'alpage

Alpage de Charamillon

La Montagne de Charamillon est constituée de 64 consorts pour 182 fonds de vache (les 91 fonds d’origine ont été portés à 182 par l’assemblée générale de 2002 pour éliminer les demi parts). 

À l’origine, les bâtiments d’alpage se situaient sur un replat plus loin que l’actuel restaurant de Charamillon. Entre 1888 et 1890, les consorts ont édifié 6 nouvelles écuries, une chavanne pour les bergers avec salle de fabrication pour le fromage et une cave d’affinage, un local en dur pour héberger les cochons avec au-dessus une remise à bois. Achevés en 1890, ces travaux ont été réalisés sur l’emplacement actuel. Jusqu’en 1964, les estives perdurent puis cessent faute de bétail. Plusieurs solutions de location sont testées mais aucune ne convient jusqu’en 1988 où l’alpage est confié à René Ravanel et à sa mère « la Jeanne » qui remonte s’installer à Charamillon pour tout l’été. Dés 1991, un vaste programme de travaux est planifié et financé grâce aux dividendes des remontées mécaniques.

A partir de 2008, la conduite du troupeau de brebis et chèvre se fait en complémentarité avec les vaches. Pour plus de facilité, une yourte est installée plus bas et permet au berger d’accéder aux deux versants de la montagne. Un projet de construction de chalet est à l’étude pour 2018.

Alpage de Lognan

Bordé au nord par le glacier d’Argentières et au sud par l’alpage de la Pendant, il englobe la partie supérieure de la forêt en aval et s’étend jusqu’à l’aiguille des Grands-Montets en amont.

L’alpage, propriété de 58 consorts pour 75 fonds de vache, n’est plus en activité depuis 1959. Les bâtiments de la chavanne et de l’écurie sont toujours en état et sont utilisés par le service des pistes afin de stocker du matériel. Un accord oral permet au berger de le faire manger et d’y accéder depuis la Pendant.

Alpage de La Pendant

L’alpage de La Pendant a été fréquenté dès le 15ème siècle par les agriculteurs-éleveurs de la vallée de Chamonix. L’ancienne cave à fromage est datée « 1811 ». Sont construits également, la chavanne (chalet du berger) ainsi qu’une étable.

L’alpage était alors géré par le Prieuré. Lorsque ce dernier s’est retiré, les utilisateurs-éleveurs de l’époque, propriétaires de 66 vaches, ont alors créé la Société des Consorts de la Montagne de la Pendant comportant 66 fonds. En 2004, au vu des dangers que représentaient les ruines de la Pendant, un projet de réhabilitation est envisagé.

Ce projet comprend les travaux de reconstruction de la chavanne et d’un abri randonneurs (ex cave à fromage) et la création d’un abri animaux, nécessaire pour les animaux blessés et les nouveaux nés. Après réhabilitation totale, les bâtiments ont été inaugurés en 2008.